dimanche 31 janvier 2021

AL DANTE !

C’est ainsi que Pierre Assouline remplit la « carte blanche » de la dernière page de la revue Histoire de février 2021 (n° 480) dont voici des extraits significatifs.

L’Italie célèbre en grande pompe les 700 ans de la mort de Dante et inaugure à Florence le musée de la Langue italienne.

Le projet italien (repose sur) une volonté politique, celle du maire de Florence, Dario Nardella et du ministre italien des Biens culturels et du Tourisme Dario Franceschini. (…) (Ils espèrent inaugurer le musée de la Langue italienne) le 25 mars 2021, jour du « Dantedi », l’hommage national à Dante Alighieri (1265-1321) pour le 700e anniversaire de sa mort. Le comité des célébrations est placé sous la direction du philologue Carlo Ossola.

On s’en doute, la journée d’hommage ne se tiendra probablement pas en raison de la crise sanitaire que traverse l’Italie.

Mais anno dantesco oblige, le Musée verra bien le jour en 2021 selon ses promoteurs. Il doit être installé dans l’un des trois anciens cloîtres de l’ensemble conventuel Santa Maria Novella. (…) Si la restauration de l’édifice n’est pas achevée à temps, il faudra se contenter d’une « chambre virtuelle » qui donnera un aperçu « virtuel » du musée.

Le coordonnateur du projet, Luca Serianni, est professeur d’histoire de langue italienne à l’université de Rome Sapienza, auteur d’une grammaire de référence et président de la société Dante Alighieri. La commission qu’il a constituée réunit les principales institutions italiennes dévolues à la langue. Mais comme la subvention de 4,5  millions d’euros n’y suffira pas, il faudra bien se tourner vers le financement privé. (…) Les organisateurs ont l’intention de solliciter « le secteur oenogastronomique » en créant à cet effet des circuits et des parcours mettant en relation les mots, les plats et les vins…

(Nous) y trouverons retracé l’histoire de la langue italienne et son évolution depuis l’œuvre du cardinal Tommaso da Capua, mort en 1243, (…) jusqu’à l’italien tel qu’il s’écrit sur Twitter…

Le « Dantedi » aura réussi déjà un miracle : (…) la mozione soumise au vote des députés fait l’unanimité au Parlement.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire