lundi 15 février 2021

Brèves d'Italie (9)

Matrimonio all' italiana

Cette caricature est apparue dans "Il Fischietto", une revue satirique de tendance libérale, donc en faveur de la politique de Cavour, très répandue en Italie pendant il Risorgimento. En 1857 l'Italie était divisée en plusieurs petits états : Regno Sardo, il Lombardo-Veneto des autrichiens et trois états indépendants, mais sous le contrôle de l'Autriche : les Duchés de Parme, Modena e Toscana ; au Centre, l'Etat de l'Eglise et au Sud, il Regno delle Due Sicilie sous les Bourbons. Cavour, à l'époque président du Conseil des Ministres, avait un rêve : celui de "faire l'Italie", c'est à dire devenir un Etat unitaire dirigé par la Maison de Savoie.

Pour réussir il fallait engager une nouvelle offensive contre l'Autriche : la seconde guerre d'indépendance (1859). Cavour savait que l'armée piémontaise à elle seule ne pouvait y suffire, donc il se tourne vers le Roi de France pour conclure ce qu'on pourrait appeler "un mariage de raison".

L'illustration revisite "i Promessi Sposi" d'Alessandro Manzoni (1785-1873) et illustre la situation italienne en 1857: Renzo (qui représente le Piemont) à côté de Lucia (l'Italie) dit à don Abbondio (Cavour) : "vous avez pourtant promis de nous marier… et don Abbondio répond : "don Rodrigo (Napoleon III) ne veut pas".

Les "noces" entre le Piemont et l'Italie, de fait, vinrent finalement contrarier le souverain français qui, en 1859 décida de ne pas continuer la guerre contre l'Autriche.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire